Séquence Le poète amoureux

12,00 

Cette séquence didactique pour les élèves de 4ème s’inscrit dans le cadre de l’objet d’étude « dire l’amour ». Elle s’appuie sur des lectures analytiques de poèmes lyriques écrits du XVIe au XXe siècle. Les élèves explorent, au fil des lectures, différents aspects du sentiment amoureux.

32 documents fournis au format .pdf : plan de séquence, textes, lectures analytiques, cours, évaluations, exercices de vocabulaire et corrigés.

Les fiches sont triées dans deux dossiers : un pour les élèves, l’autre pour l’enseignant.

Catégorie :

En classe de 4ème, dans le cadre de l’objet d’étude « dire l’amour », le programme de Français recommande la lecture et l’étude d’un groupement de poèmes lyriques de différentes époques. Cette séquence permet d’interroger l’expression et les nuances du sentiment amoureux. Loin du cliché des poèmes d’amour mièvres et fades, il s’agit de montrer aux élèves que les poètes se sont emparés de cette thématique pour en peindre toute la complexité. Dire l’amour, c’est dire la séduction et le bonheur mais c’est aussi dire le chagrin et l’action du temps qui passe et qui détruit. Avant, pendant, après une relation amoureuse, les sentiments éprouvés évoluent et sont parfois contradictoires. Dès lors, l’amour est-il toujours synonyme de bonheur ? Comment les poètes peignent-ils le sentiment amoureux ? Quelles images poétiques convoquent-ils ?

Pour quels enseignants cette séquence a-t-elle été conçue ?

Les séquences que je propose sur ce site sont principalement conçues pour les enseignants :

  • qui n'ont pas reçu de formation didactique.
  • qui se sentent en difficulté pour construire leur séquence.
  • qui, pour des raisons personnelles ou professionnelles, n'ont pas eu le temps de préparer leurs cours.

Vous ne devriez pas acheter cette séquence si...

Cette séquence risque de ne pas vous convenir si :

  • vous cherchez une séquence miraculeuse avec des activités hors du commun qui vous permettront de briller sans effort en salle des professeurs...
  • vous êtes déjà très à l'aise dans la construction de séquences didactiques.
  • vous recherchez une séquence contextualisée dans une progression annuelle.
  • vous souhaitez une séquence qui propose des différenciations pédagogiques (une différenciation standardisée est rarement efficace car elle doit s'adapter à votre classe et à vos élèves).

Que trouve-t-on dans cette séquence ?

Le contenu de chaque séquence est décrit dans sa fiche de présentation (voir ci-dessous). Vous n'y trouverez rien de plus que ce qui est explicitement annoncé. Si un type d'activités n'est pas mentionné, c'est que la séquence concernée ne fournit pas ce genre d'exercices.

Les séquences sont standardisées et conçues pour être simples à utiliser (même sans connaissance du jargon professionnel) mais il vous appartient de les personnaliser en ajoutant des éléments didactiques qui vous semblent pertinents, notamment au regard de votre propre progression annuelle.

Les documents sont présentés de la manière suivante :

  • Plan de séquence : disponible dans les illustrations de la fiche de présentation (voir-ci-dessus), il vous indique l'ordre des séances ainsi que les compétences travaillées.
  • Guides de lectures analytiques : une première colonne indique les modalités d'exécution de chaque activité (durée indicative, travail individuel, en binôme ou en groupe, à l'oral ou à l'écrit...). La deuxième colonne contient les différentes questions posées par l'enseignant au cours de la séance. La troisième colonne fournit les réponses à ces questions. Les lectures analytiques ne sont problématisées que lorsque cela semble pertinent. Les problématiques de séances présentent un intérêt pédagogique uniquement quand elles émanent des impressions de lecture de la classe et posent un débat lié à la compréhension du texte.
  • Les textes : il s'agit des textes littéraires étudiés. Les lignes sont numérotées. Une illustration est généralement proposée. Parfois, on trouve aussi des notes lexicales. En revanche, vous ne trouverez ni activités ni questions sur ces fiches.
  • Les fiches d'étude de la langue : les fiches mémo exposent les cours d'étude de la langue. Parfois, elles contiennent des trous à remplir en classe (le corrigé est alors fourni). Si le mémo est accompagné d'une fiche d'exercices, le corrigé est fourni. Le scénario pédagogique de ces séances d'étude de la langue n'est pas fourni.
  • Les évaluations : une évaluation de lecture et un travail d'expression écrite sont proposés. Le corrigé et les barèmes sont fournis. Les évaluations s'appuient sur une notation chiffrée dans la mesure où les systèmes d'évaluation des compétences varient d'un établissement scolaire à l'autre.

Est-il possible de demander un remboursement si la séquence ne vous satisfait pas ?

Selon l’article L221-28 du Code de la consommation, le droit de rétractation ne peut pas être exercé pour les contrats de fourniture d’un contenu numérique non fourni sur un support matériel dont l’exécution a commencé après accord préalable exprès du client et renoncement exprès à son droit de rétractation.

Aussi, lorsque vous validez votre commande, vous devez cocher une case pour indiquer que vous avez lu les Conditions générales de prestations de service et que vous renoncez à votre droit de rétractation.

Aucun remboursement ne sera donc effectué.

Vous hésitez encore ?

Un formulaire de contact est à votre disposition. N'hésitez pas à me poser vos questions avant d'acheter.

1. Histoire des arts

Les élèves entrent dans cette séquence par l’étude d’un tableau intitulé Le Baiser et peint par Gustav Klimt.

Ils sont accompagnés par un document support qui les invite à analyser la composition du tableau. L’objectif est de lire une image symboliste en observant la manière dont l’artiste évoque l’amour et le couple. Il s’agit d’une première approche des caractéristiques de la scène amoureuse.

2. Découvrir le registre lyrique : la complexité de la passion amoureuse

La séquence pédagogique s’articule ensuite autour de 6 lectures analytiques de poèmes écrits du XVIe au XXe siècle :

  • À Ninon, Alfred de Musset
  • À Cassandre, Pierre de Ronsard
  • Je vis, je meurs…, Louise Labé
  • À Philis, Pierre de Marbeuf
  • Mon rêve familier, Paul Verlaine
  • Le Pont Mirabeau, Guillaume Apollinaire

Ces textes permettent de présenter les caractéristiques de la poésie lyrique et de rappeler les règles de la versification (une fiche mémo est fournie). Par ailleurs, on interrogera particulièrement les sentiments et les émotions des poètes. On montrera également aux élèves comment la convocation d’images contraires permet de révéler la complexité des états d’âme provoqués par la passion amoureuse.

3. Étude de la langue

Au cours de la séquence, les élèves doivent interroger les situations d’énonciation et se demander si les poètes s’inscrivent dans un lyrisme personnel ou si leur propos a une portée plus universelle. L’étude des pronoms personnels utilisés leur fournira alors parfois des indices. On abordera donc ce point en s’appuyant sur deux fiches mémo respectivement consacrées aux pronoms personnels et aux pronoms relatifs.

Une autre fiche mémo permet aux élèves de découvrir les différentes expansions du nom dont ils disposent pour enrichir leurs écrits. Cette fiche est accompagnée d’exercices d’identification et de transformation.

Enfin, on présente aux élèves le futur simple de l’indicatif et le présent de l’impératif.

On s’appuie alors sur des fiches mémo qui abordent les points suivants :

  • les terminaisons des verbes,
  • la conjugaison des auxiliaires « être » et « avoir »,
  • les principales valeurs de ces temps.

Ces cours de conjugaison ne sont pas accompagnés d’exercices.

Le lexique de l’amour est travaillé grâce à des exercices d’identification et de transformation. Il s’agit d’élargir le vocabulaire des élèves en les sensibilisant à l’emploi de synonymes et en mobilisant des familles de mots. Le corrigé de ces exercices est fourni à l’enseignant.

4. Deux évaluations sommatives

La lecture est évaluée grâce à l’étude d’un poème d’Arthur Rimbaud consacré aux thèmes de la jeunesse et de l’amour. Les élèves doivent mobiliser des éléments explicites et implicites pour rendre compte de leur compréhension du texte. Une question les invite également à commenter un tableau du peintre Jean-Honoré Fragonard. Comme lors des épreuves du D.N.B., l’évaluation commence par des questions relatives aux compétences linguistiques et un exercice de réécriture est proposé. Le corrigé est fourni à l’enseignant avec un barème chiffré sur 50 points, comme lors du D.N.B.

Une dictée est également proposée. Elle est accompagnée d’une version aménagée qu’on pourra distribuer aux élèves concernés.

Enfin, un travail d’expression écrite invite les élèves à composer un poème lyrique en vers ou à rédiger une lettre. Ces deux sujets sont en lien avec le texte proposé pour l’évaluation de la lecture. Une grille d’évaluation chiffrée est fournie. Les élèves pourront s’appuyer sur ce barème pour vérifier que leurs textes répondent convenablement au sujet et à ses attendus.

Ces séquences pourraient aussi vous intéresser...